Nous entendons souvent parler des enjeux de la transition numérique pour les entreprises et pour autant, ces enjeux ne sont pas toujours bien identifiés.
Je vous propose une première présentation des quatre enjeux pour comprendre le changement à l’oeuvre En attendant de développer et d’illustrer chaque enjeu dans une série d’articles à paraître. Vous pourrez commencer à vous situer et envisager les actions à conduire dans votre entreprise pour appréhender ce changement de paradigme.

Beaucoup d’experts s’accordent pour dire que la convergence simultanée des grandes innovations techniques, organisationnelles et financières, va transformer notre monde rapidement. Comme pour l’histoire du charbon et de l’acier, ce changement provoquera des bouleversements à tous les niveaux. Les entreprises qui ne seront pas préparées pour cette prochaine évolution de notre société, risquent de ne plus pouvoir rattraper leur retard.

L’ordre des 4 enjeux n’a pas d’importance dans la façon d’aborder ce changement systémique. C’est d’un changement de culture dont il est question. C’est-à-dire que les quatre enjeux doivent être travaillés en même temps. C’est semble-t-il, la condition pour réussir la transition numérique pour votre entreprise. C’est aussi la condition pour éviter l’effet élastique d’un retour de votre organisation à son point d’origine.

 

La convergence simultanée

Pour expliquer ce concept, je vais partir de la robotique humanoïde.(Restez calme et continuer à lire) Beaucoup d’entreprises de ce secteur, investissent dans une perspective d’avenir et pas toujours avec une vision précise du point d’arrivée. Chacune d’entre-elles développe un concept comme par exemple le mouvement. Plus précisément, pour une se sera la marche, pour l’autre, le bras, la main, les expressions du visage, des yeux… Vous avez surement à l’esprit des images vues dans les médias, pour illustrer ces thèmes. Ces entreprises devraient arriver plus ou moins en même temps à faire aboutir leurs concepts. La convergence simultanée c’est quand toutes ces entreprises vont pouvoir assembler les différents éléments du puzzle. Peut importe la route qu’elles trouveront pour concrétiser ce robot humanoïde. La somme des investissements réalisés voudra sont cash-back et les possibilités offertes à ce niveau d’innovation leur garantira le retour d’investissement attendu. La généralisation de l’utilisation du robot provoquera le changement en question. C’est un exemple caricatural, mais si une telle évolution se produit, c’est toutes les sphères, toutes les filières et chacun d’entre nous qui sera concerné.

Vous serez confrontés à ces quatre enjeux dans le cadre de la transition numérique de votre entreprise

 

L’intégration du Client à l’entreprise

Placer le Client au coeur de l’entreprise pour générer la croissance ! Sur le web, le consommateur est placé dans environnement fluide, réactif et avec des possibilités de construire, de personnaliser, de visualiser son produit et d’adhérer aux valeurs mises en avant par le vendeur. Ça va devenir la norme attendue dans l’expérience client où qu’il se place. L’entreprise est « condamnée » à offrir cette satisfaction, cette réactivité dans la relation avec ses clients et surtout, à intégrer le client dès la phase de R&D. C’est déjà la pratique de nombreuse start’up qui réussissent dans cloud et pas seulement. En intégrant le client en phase de conception, vous apprenez et comprenez ce que va être votre marché pour ce nouveau produit ou service. Des exemples de ce type seront présents dans l’article qui développera ce enjeu.

 

La logique d’investissement

Pour réussir cette innovation ou cette évolution, l’entreprise va devoir se placer dans une logique de croissance et non plus de marge. Elle doit viser le coup suivant, voir les coupes d’après le coup suivant… Elle doit se placer dans une logique d’investissement pour réaliser cette croissance. Les chiffres actuels montrent que les entreprises qui se positionnent dans la transformation numérique ont une croissance six fois supérieur aux autres. Fini le temps où il suffisait d’avoir une idée et ensuite la développer, améliorer le process, les marges etc. Aujourd’hui tout s’accélère, pour que les entreprises se développent, il leur faut investir fortement…

Placer ses employés dans une relation de contributeur
C’est la fin des exécuteurs de tâche et des managers qui les surveillent et les animent. Car ces tâches vont être automatisées. Il n’est pas idiot (ou peut-être que si) de penser que le travailleur se dirige vers une mise en oeuvre de ses compétences dans plusieurs entreprises, dans plusieurs projets, dans plusieurs missions. Le nombre de travailleurs indépendants devrait dépasser celui des salariés dès 2025. Pour attirer les savoir-faire et les compétences, vous devrez proposer plus qu’un travail. Apprendre a générer le bien-être au travail et l’engagement du salarié fier d’appartenir à un projet c »est là qu’est l’enjeu. Vous n’y croyez pas ? Il suffit d’écouter des ouvriers qualifiés qui ont travaillé sur des grands projets (barrages, stades, tours… ) pour comprendre ce qui motive vraiment un employé. Cette transition va générer également le sentiment d’évoluer dans son travail par l’apport de nouvelles compétences, car la montée en compétence et la formation doivent être au coeur de votre projet. Vous devrez trouver des personnes avec une base de compétences solides, mais elles vont devoir produire de l’innovation avec des compétences qui, parfois, n’existent pas et qui restent à formaliser. C’est aussi là que se trouve implication de la personne. C’est dans la sollicitation de nos collègues, des équipes, du projet .. que nous donnons du sens aux réalisations quotidiennes et qui nous procure du plaisir.

 

Travailler la visibilité avant-vente et l’automatisation.

C’est déjà à l’oeuvre dans le marketing/vente et son automation. Quatre chiffres pour illustrer un état actuel : 56% des produits et services sont vendus en avant vente. C’est-à-dire que le client a déjà choisi sa solution, avant même de contacter l’entreprise qui la commercialise. 66 % des Français achètent sur internet et seulement 11 % des produits français sont disponibles à la vente sur le web. Pour finir, 26 % des entreprises en France ont investi dans la transition numérique. Sans dire qu’il y a urgence à faire évoluer les mentalités des entrepreneurs, des investisseurs et des équipes, il serait bon de commencer à bouger pour ne pas louper les opportunités de retrouver la croissance, améliorer le cadre de vie et développer des solutions plus respectueuses.

Dans une approche d’automatisation d’un processus de production, y compris marketing/vente, chaque point est mesurable, chaque point sera amélioré avec le temps, exactement comme pour une démarche de production industrielle. L’intelligence collective des équipes, est concentrée sur l’avant vente et le closing des clients, sur la notoriété et la visibilité de la marque, du produit ou service. Les équipes apprennent en analysant elles-mêmes leurs résultats et en trouvant les routes qui conduisent aux succès. Exactement comme dans un jeu…

Par cette approche, l’employé contributeur d’un service marketing/vente, aidé dans ses tâches quotidiennes par des outils automatisés, peut concentrer ses compétences sur ce qui génère la croissance. Il observe, analyse et gère les aspects de la demande de votre marché. Il échange avec les autres sur les évolutions, les nouvelles tendances et les comportements de vos concurrents. Il est une source fiable à intégrer pour piloter votre croissance. Par sa production de contenus pertinents distillé sur les bons médias et vers les bonnes cibles, il vous apporte un flux de prospects et de clients qui ont pré-acheté vos solutions. Ces contenus sont visibles pendant plusieurs mois et année et contribuent à votre notoriété. C’est la même chose pour tous les services et pour tous les métiers. Nous passons d’un marché d’offre à un marché de la demande. Cette évolution peut permettre de mieux gérer nos ressources et nos modes de consommation.

 

De quel côté serez-vous

Bien sûr, vous pouvez aussi continuer de penser qu’une bonne vieille télé-prospection est efficace et continuer à emmerder vos prospects par téléphone. Vous pouvez aussi continuer à envoyer des mailing sans en maitriser tous les aspects techniques, remplir des boites mails de spam et black-lister vos noms de domaine. Vous pouvez encore continuer à rechercher des compétences à bac +5/6 avec cinq ans d’expérience, pour les utiliser en simple exécuteurs aux ordres. Vous serez dans ce cas, ceux qui vont donner naissance à ce marché de la demande d’innovation. Ne trouvant plus de stabilité dans vos ressources humaines, dans vos marges et votre progression de chiffre d’affaires, vous finirez par changer vos caissières, vos serveurs de restaurant et vos vendeurs en magasins par des automates humanoïdes ou non. Vous cherchez encore et toujours à contrôler l’érosion de vos résultats en vous interrogeant, Mais le risque de disparaitre sera à votre porte. Vous aurez peut-être déjà raté la marche de la transition numérique et de la croissance qui va avec. Vous aurez ignoré la demande du marché qui recherche la convivialité, l’humanité, la facilité et une prise en charge personnalisée dans la relation qu’il a avec votre entreprise.

Encore une fois, ce n’est pas la stratégie du hibou,. Pour réussir, vous allez devoir vous attelez aux quatre enjeux en même temps et par petites étapes. C’est une approche progressive et par petit pas qui vous conduira vers la réussite de cette transition. C’est aussi se mettre à l’écoute de la demande de changement, de la nouvelle génération et sortir de l’imposture de valeurs ajoutées qui n’en sont plus.

À bientôt pour l’épisode suivant : L’intégration du Client à l’entreprise en détail et en exemple.

 

 

 



0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !